e

Marc-Emmanuel Soriano

Marc-Emmanuel Soriano

Né à Clermont-Ferrand en 1962, Marc-Emmanuel Soriano y a fait ses débuts littéraires, dans ses pérégrinations poétiques d’adolescent sous haute influence surréaliste. Entre temps, il a entamé à Paris une carrière d’acteur (dans la classe de Francis Huster, aux côtés de Denis Podalydès, Yvan Attal, José Garcia, Emmanuelle Devos) puis d’auteur pour diverses compagnies (avec l’Enfant Prodigue, L’autre côté, X, Y,Z vagabonds, Celle qui) mais aussi d’agitateur et de transmetteur d’art avec quelques amis fidèles.

A partir de 2012 il s’intéresse à la tragédie planétaire de la migration et écrit la pièce Un qui veut traverser, qui est lauréate du CNT et qu’il donne au Théâtre du Rond-Point en octobre 2013. La pièce est primée par différents comités de lecture partout en France (Guérande, Influenscènes, TAPS Strasbourg, Panta Théâtre…) et lue en public par différents metteurs en scène. Elle est proposée par Stanislas Nordey en ouverture de la saison 2015/2016 du Théâtre National de Strasbourg avec Emmanuelle Béart. Blandine Masson de France-Culture lui propose son enregistrement en septembre 2015 par Jacques Bonnaffé, lors d’une semaine spéciale consacrée à la crise migratoire. Sur le même sujet, il écrit une pièce pamphlétaire American Paradise et un article pour une revue de sciences sociales à Genève Inventer une nouvelle citoyenneté, destituer les dispositifs sécuritaires.

En 2016, il achève Le Parlement des Forêts, lors de sa résidence d’écriture à Thiers, financée par la Drac Auvergne et la Ville de Thiers. Ce texte est le second volet d’une trilogie de la migration entamée avec Un qui veut traverser. Marc-Emmanuel Soriano clôturera ce projet par la rédaction du troisième volet dans le cadre d’une commande d’écriture passée par le Théâtre National de Strasbourg.

Contact: