e

Résidence de traduction autour de « generations » de debbie tucker green | Du 16 au 28 août

09

août
Du 16 au 28 août | TNS
Britannique, debbie tucker green est une autrice majeure de notre temps. Elle a obtenu le prix Laurence Olivier de la révélation théâtrale (2004) et le prix américain OBIE Special Citation (2011) pour mauvaise (création en France de Sébastien Derrey en 2021 - coproduction TNS, T2G et MC93). generations est un drame qui porte sur une famille contaminée par le SIDA, sur plusieurs générations. debbie tucker green crée une langue obsessionnelle et rythmique, à la brutalité lyrique, prenant sa source dans la diaspora africaine. Une langue-défi pour le·la traducteur·rice comme pour l’acteur·rice. Nous avons proposé à l’autrice de confier la traduction de ce texte à un groupe de traducteur·rice·s pendant La traversée de l’été. La Maison Antoine Vitez - centre international de la traduction théâtrale rejoint le TNS et devient partenaire de ce projet. Séverine Magois, l’agente de debbie tucker green en France, a réuni une équipe (Sophie Magnaud et Assane Timbo) pour traduire le texte durant deux semaines de résidence au Théâtre National de Strasbourg. L’objectif est de livrer au terme de la résidence ce texte traduit dans une démarche immersive et collective de laboratoire. Des perspectives d’ouverture au public seront envisagées (rencontre, atelier de traduction, présentation d’une étape de travail, expérimentation du texte avec des élèves de la section Jeu de l’École du TNS, etc.).